Les filles de quartiers défavorisés sont plus susceptibles d'avoir des relations sexuelles précoces