Il faut mettre l’accent sur les mentalités, plutôt que sur les comportements individuels