Mythe : mieux vaut prévenir que guérir