Les survivantes d'abus sexuels hésitent à recourir au système de santé