Une coalition de groupes de femmes va soutenir en Cour d’appel que la Charte ne garantit pas aux hommes un droit à la prostitution des femmes

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Communiqué (9 juin 2011) <<Une coalition pancanadienne de groupes de femmes en quête d’égalité comparaîtra le 16 juin 2011 en Cour d’appel de l’Ontario dans la cause opposant Terri Jean Bedford, Amy Lebovitch et Valerie Scott (intimées dans l’appel) et le Procureur général du Canada (appelant dans l’appel).

La Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution invitera le tribunal à maintenir les lois qui interdisent aux hommes d’acheter, de vendre et de profiter du corps des femmes, et à abroger les lois qui pénalisent les femmes impliquées dans l’industrie du sexe.

La Coalition des femmes rejette à la fois la position de l’appelant sur le maintien du statu quo et la position des intimées quant à l’abrogation complète des trois dispositions contestées.>>

Lisez le communiqué complet de La Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution.

Une nouvelle étude de l’Université Concordia et de l’Université de Windsor examine comment protéger les travailleurs du sexe. Lisez Les travailleurs de l'ombre.

Lisez l’article sur Radio-Canada.

Pour plus de renseignements à ce sujet, lisez la suite.