Prendre soin d'un parent âgé: quelques conseils

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

 

par Karen Mulgrew

C'est maintenant que les femmes prennent soin de leurs proches. Elles n'ont pas le temps de d'attendre l'avènement de nouvelles politiques pour entamer leurs tâches de soignantes. Karen Mulgrew est une infirmière accréditée. Ses conseils ont d'abord été publiés dans les pages de Womanly Times, le bulletin du Centre de santé des femmes de Winnipeg.

Mon père vivait seul, dans le sud de l'Ontario, depuis le départ de ma mère, décédée il y a quinze ans. En 1988, il fut frappé d'un grave accident cardiovasculaire et subit une opération à coeur ouvert. Ceci porta grandement atteinte à sa capacité de marcher, son équilibre et son tonus musculaire. Il avait besoin d'aide pour pourvoir à ses besoins quotidiens, et nous avons décidé de l'accueillir chez nous, à Winnipeg. Tout à coup, j'étais devenue une soignante naturelle, héritage des femmes de la génération intermédiaire!

Quelques conseils pour prendre soin d'un parent âgé:

  • Soyez prête. Au sein de votre communauté, trouvez les ressources destinées aux aînés.
  • Soyez à l'écoute de leurs habitudes quotidiennes à quel rythme bougent-ils, à quelle fréquence urinent-ils et vont-ils à la selle? Votre aide doit s'ajuster à leurs besoins.
  • Informez-vous quelles sont les activités qui favorisent le maintien des forces et améliorent le fonctionnement, tels que des sessions d'exercices en groupe.
  • Soyez consciente que d'autres changements peuvent survenir.
  • Le dossier médical si la personne déménage d'une autre ville ou d'une autre province, voyez au transfert de son dossier médical.
  • Les médicaments notez méticuleusement toutes les prescriptions et faites les démarches pour qu'elles puissent être intégrées dans le système informatique de votre pharmacie locale. Une surconsommation de médicaments peut causer des chutes ou de la confusion. Prenez note des médicaments prescrits, de leur posologie et de leur usage.
  • Le fait de déménager et de laisser derrière soi des amis peut générer un grand stress. Si cela est possible, encouragez la personne à poursuivre des engagements et des activités au sein de la communauté.
  • Encouragez la personne à maintenir son autonomie.
  • Respectez son intimité.
  • Prévoyez du temps de plus pour ce qui est de marcher, parler et mener des activités.
  • Les chaussures doivent être antidérapantes. Les pantoufles sont à proscrire dans les escaliers. Eliminez aussi les petits tapis et les fils électriques qui peuvent faire trébucher, et les planchers cirés.
  • Munissez votre baignoire ou votre douche de rampes d'appui et d'un tapis antidérapant. Installez aussi des rampes à tous les escaliers.
  • Assurez-vous qu'il y ait une lampe de poche à côté du lit.
  • Vérifiez si les verres correcteurs correspondent toujours aux besoins de l'aîné.
  • Si cela est nécessaire, voyez à ce que la personne utilise une canne ou une marchette en tout temps.
  • Donnez lui le temps dont elle a besoin pour manger et n'utilisez pas trop d'assaisonnements. Prévoyez pour les besoins en liquides et en fibres.
  • L'utilisation d'écouteurs branchés à la télévision peut satisfaire les besoins de l'aîné et éviter de monter le son. La famille peut donc vivre dans un environnement moins bruyant.
  • Essayez d'être patiente. Certains comportements font parti du processus de vieillissement (perte graduelle de mémoire, notamment des événements récents, perte auditive).

Et n'oubliez pas de prendre soin de vous!

  • Trouvez le moyen de prendre soin de vous, de manière régulière.
  • Cultivez votre sens de l'humour. Regardez des émissions drôles, riez, tenez un journal personnel...
  • Joignez-vous à un groupe de soutien pour les soignantes naturelles. Parlez avec vos amis.
  • Faites pression auprès du gouvernement pour la mise en place de services de relève et autres services communautaires.

<<<Retour à Les soins à domicile & les femmes handicapées ou à Qui prend soin des pourvoyeuse?