Une vie sexuelle saine après la ménopause

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

En vieillissant, est-ce que j'apprécierai davantage la sexualité ?

Toutes les femmes peuvent avoir une vie sexuelle saine et agréable, à tout âge, à tout stade de la vie et quelles que soient leurs capacités physiques. L'abstinence sexuelle est également un choix normal et sain.
Les changements physiologiques qui surviennent chez les femmes après la ménopause peuvent influencer leur attitude à l'égard de la sexualité. Cependant, ces changements peuvent s'avérer positifs pour beaucoup de femmes.
Voici certains changements positifs qui peuvent survenir après la ménopause :

  • Pour les femmes ayant eu des relations sexuelles douloureuses à cause de l'endométriose ou de fibromes, la ménopause peut apporter un soulagement leur permettant ainsi d'apprécier davantage des relations sexuelles.
  • Les femmes hétérosexuelles n'ont plus à craindre les grossesses non désirées et ne doivent plus se préoccuper de contraception.
  • Les deux parents disposent de plus de temps et de moments d'intimité pour avoir des relations sexuelles lorsque les enfants sont grands.

Quels sont les défis que j'aurai à surmonter si je souhaite avoir une sexualité agréable en vieillissant ?

Certaines femmes au mitan de la vie et au-delà, considèrent qu'il existe des défis à surmonter afin d'apprécier pleinement la sexualité.

En effet, la ménopause peut s'accompagner de sécheresse vaginale et de l'amincissement de la paroi vaginale, ce qui peut entraîner de l'inconfort pendant les relations sexuelles. Les femmes sont alors à risque plus élevé de contracter des infections transmissibles sexuellement, y compris le VIH.

Pour affronter les problèmes liés aux changements vaginaux :

  • Il est crucial pour votre santé d'avoir des relations sexuelles protégées. Utilisez un condom pour homme ou pour femme afin de vous protéger des infections.
  • Allonger la période des préliminaires afin de vous accorder le temps nécessaire pour lubrifier. Les lubrifiants à base d'eau vendus en pharmacie peuvent également prévenir la douleur ou l'inconfort. Évitez les lubrifiants à base d'huile tels que la gelée de pétrole, car ils risquent d'endommager les condoms et de les rendre moins efficaces pour prévenir les infections.

Si vous êtes sexuellement active, il est important de demander à votre médecin de vous faire passer régulièrement des examens de dépistage d'infections transmissibles sexuellement.

Un taux hormonal plus faible chez les femmes ménopausées et chez celles qui ont subi une hystérectomie peut entraîner une baisse de désir sexuel (libido). Il s'agit d'une situation tout à fait normale.

Certaines femmes plus âgées ou leur partenaire doivent composer avec de nouvelles limites sur le plan physique, causées par des maladies ou des problèmes de santé qui surviennent avec l'âge. Le cas échéant, vous pouvez essayer de nouvelles positions ou techniques; une vie sexuelle saine ne doit pas obligatoirement inclure de pénétrations vaginales. La stimulation manuelle ou orale, seule ou avec votre partenaire, peut également être très satisfaisante. Si vous avez un partenaire, échangez avec lui sur ce que vous aimeriez essayer et prenez plaisir à expérimenter ensemble.

Qu'est-ce qui peut influencer mon attitude envers la sexualité à mesure que je vieillis ?

Certaines femmes au mitan de la vie se retrouvent célibataires à la suite de la mort de leur conjoint ou lorsque se termine une relation à long terme. Les femmes qui souhaitent s'exprimer sur le plan sexuel devront peut-être faire face à certaines difficultés pour rencontrer un nouveau partenaire et entreprendre une nouvelle liaison.Vous pouvez franchir cette étape en douceur si :

  • vous savez ce qui vous procure du plaisir;
  • vous êtes à l'aise avec vous-même et votre sexualité; et
  • vous avez confiance en votre capacité de négocier des pratiques sexuelles protégées.

Certaines femmes choisissent la masturbation comme moyen sécuritaire et agréable de rester sexuellement actives.

D'autres femmes choisissent l'abstinence sexuelle ou une activité sexuelle moins fréquente à mesure qu'elles vieillissent. Si votre partenaire souhaite des relations sexuelles plus fréquentes que vous n'en souhaitez, vous devriez alors vous en parler et négocier - comme vous le feriez à tout stade de la vie.

En plus des changements d'ordre physiologique, un grand nombre de situations sont susceptibles de diminuer votre intérêt à l'égard des relations sexuelles, telles que la dépression, l'anxiété, le chagrin ou des difficultés relationnelles. De plus, vous vous sentez peut-être moins désirable à cause de l'image que projettent les médias : que seules les jeunes femmes sont attirantes sexuellement.

Les suggestions suivantes pourraient vous aider :

  • Trouver de l'aide si vous prenez soin d'un parent vieillissant ou de toute autre personne.
  • Faire du yoga, de la méditation ou prendre tout autre moyen de vous détendre.
  • Consulter un thérapeute.

Il se peut que vous constatiez que votre désir sexuel s'éveille lorsque vous êtes détendue. Et gardez à l'esprit que le toucher peut prendre diverses formes merveilleuses, même si la sexualité en est absente. Les étreintes et d'autres signes d'affection sont aussi des moyens de se rapprocher et de créer des moments d'intimité.

Pour plus apprendre, lisez Les femmes plus âgées et la sexualité ... parle-t-on encore seulement de lubrification?


Révisé en décembre 2012.