La désinfection et ses répercussions en aval : Implications sexospécifiques de la présence de produits pharmaceutiques et de soins personnels dans notre eau

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable
Langue de rédaction de la fiche: 
Français
Auteur/Rédactrice: 
Sharon Batt
Éditeur: 
Le Réseau canadien pour la santé des femmes
Édition: 
Vol.13 No. 1
Date de publication: 
janvier 2011
Lieu de publication: 
Winnipeg (Manitoba)

Des traces de produits pharmaceutiques et de soins personnels (PPSP) se trouvent aujourd’hui dans les eaux de surface, les eaux souterraines et l’eau potable du Canada.  On commence même à les considérer comme des polluants persistants. Leur « caractère persistant » ne serait pas seulement attribuable à leurs propriétés chimiques, qui empêcheraient leur dégradation, mais aussi à leur rejet continu et de plus en plus fréquent dans notre environnement.

Liens hypertextes: 
Support: 
En Ligne
Organisme: 
Le Réseau canadien pour la santé des femmes (RCSF)