Pleins feux sur l’apparence

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable
Publication Date: 
mec, 2010-03-31

Les designers, les spécialistes du marketing et les médias, selon Merryl Bear « doivent comprendre les tenants et aboutissants du travail qu’ils font. Aucun des bonzes de la mode ne conteste le fait que les normes du secteur puissent avoir des répercussions négatives ». Même si le problème a attiré l’attention des chefs de file du secteur, les actions entreprises ne sont pas très apparentes. Dans une entrevue accordée au National Post et portant sur la campagne, l’éditrice en chef intérimaire du magazine Fashion au Canada, Bernadette Morra, a précisé que « la personne à qui on devrait poser la question [sur l’utilisation de modèles plus sains] est Anna Wintour [éditrice du magazine Vogue]... C’est la personne la plus influente dans le milieu de la mode. Si elle réagissait à ce problème, les designers suivraient. Cependant, je doute fort que cela se produise. » Vogue a récemment vanté haut et fort son nouveau profil de modèle plus en courbes, Lara Stone, qui ne fait que 4 de taille, alors que plus de 30 pour cent des femmes canadiennes portent 14 et plus.

Dans le cadre d’une discussion sur le problème avec un groupe d’Harvard, madame Wintour rejette la responsabilité sur les designers en pointant du doigt la « tyrannie des vêtements qui font tout juste à des jeunes à l’aube de la puberté ». Les designers, eux, ont publiquement jeté le blâme sur les agences qui ne fournissent que des modèles d’une certaine taille. Peu sont nombreux parmi les groupes à endosser la responsabilité d’avoir créé les idéaux de beauté actuels, à s’attaquer au problème et à relever les défis du changement.

Il existe des campagnes qui, de l’avis de madame Bear, vont dans la bonne direction. À l’instar du designer Fast qui continue de recourir à des modèles présentant des rondeurs dans son défilé du printemps, elle cite la très populaire Initiative Vraie Beauté de Dove. Dove parraine en effet le NEDIC et elle insiste sur le côté exigeant de l’entreprise quand vient le temps de se faire le commanditaire d’une organisation. À ce jour, Dove est la seule entreprise de produits de beauté et de soins personnels qui a fait le saut. De son avis, ces spécialistes et dirigeants de la mode avant-gardistes marquent le début, mais on doit les encourager à continuer. Présenter la campagne au public

La campagne vise aussi à pousser la réflexion des femmes et des filles sur les images qui les entourent. Pour les sensibiliser à cette question, on a installé une publicité dans un abribus d’un coin très fréquenté de Toronto. La publicité interactive imite une corbeille dans laquelle des magazines féminins ont été jetés et que l’on voit à travers un plexiglas, et invite les femmes à « mettre leurs problèmes au déchiqueteur » en jetant leurs exemplaires.

Les techniques de la campagne attirent les personnes vers le site Web du NEDIC où elles peuvent obtenir plus d’information et signer une pétition pour signifier leur appui. En signant la pétition, la personne déclare être « d’accord pour que les chefs de file de la mode et les spécialistes de marketing redéfinissent la beauté et nous inspirent en créant des apparences à la fois belles et atteignables ». On invite aussi les gens qui participent à la création de l’idéal de beauté à signer un engagement pour produire des modèles « attrayants et réalistes par le choix de mannequins d’apparence saine et des retouches minimales. »

Au bout du compte, Merryl Bear espère que les femmes contribueront à faire passer le message du NEDIC aux meneurs et spécialistes de la mode d’une manière qu’ils ne puissent l’ignorer. « S’ils ne s’occupent pas des dommages qu’ils causent, les gens vont le faire à leur place, et c’est avec leur portefeuille qu’ils le feront. »

Signy Gerrard est directrice des communications au Réseau canadien pour la santé des femmes.

Pour en savoir plus sur la campagne et signer la pétition, visitez le site au  www.nedic.ca

Fichier attachéTaille
Network 12-2FR.pdf1.05 Mo